Menu

Chiffres clés : 78/92 - Conseil départemental des YvelinesConseil départemental des Yvelines   logo_yvelines

Chiffres clés : 78/92

25 novembre 2019

Sonia Rezgui Directrice d’ActivitY’

Le 18 octobre dernier, les deux assemblées des Hauts-de-Seine et des Yvelines ont voté le rapprochement de leurs politiques d’insertion au sein de l’agence interdépartementale  ActivitY’ Yvelines&Hauts-de-Seine.
Trois questions à Sonia Rezgui, Directrice d’ActivitY’.

Quelles raisons ont conduit à créer une agence d’insertion mutualisée sur les deux départements ?
La complémentarité et la continuité des deux territoires ont déjà conduit très naturellement à déployer des projets d’insertion communs depuis 2016 : 700 000 heures de travail en insertion sur Eole, prolongement du RER E, développement des clauses d’insertion dans les marchés de l’Etablissement public interdépartemental (EPI) tel le marché de transport des personnes à mobilité réduite PAM 78-92 qui prévoit 9 000 heures d’insertion cette année. Après l’adhésion des Hauts-de-Seine au GIP en 2018, la création de l’agence interdépartementale d’insertion est une étape supplémentaire dans le rapprochement. L’objectif est créer, dans l’ouest francilien, une dynamique de formation et de mise en emploi avec des opportunités nouvelles :

 

 

Quelles sont les spécificités de la nouvelle agence interdépartementale d’insertion ?
C’est une initiative et une mobilisation sans précédent. La création d’une agence interdépartementale d’insertion montre qu’au-delà d’une logique de moyens, lutter efficacement contre l’exclusion suppose des collaborations intelligentes, avec des acteurs concernés et sur des périmètres d’intervention pertinents correspondant aux réalités de vie des demandeurs d’emploi et des chefs d’entreprise. En trois ans, ActivitY’ a remis 5 000 de nos concitoyens en activité. Aujourd’hui nous voulons mettre au service du plus grand nombre des solutions d’inclusion qui ont fait leur preuve.

Quel est le calendrier de mise en œuvre de la nouvelle agence Yvelines&Hauts-de-Seine ?
La fusion devrait être effective à partir de 2020. Nous pourrons, à partir de ce moment-là, renforcer les actions déjà engagées en commun et mettre progressivement en place notre offre de services sur les deux territoires. Nous avons déjà mis en cohérence nos deux Programmes départementaux d’insertion en vue de concevoir un document unique pour 2021. Le service d’insertion des Hauts-de-Seine, qui devrait rejoindre l’équipe ActivitY’, restera implanté à Nanterre. Je précise que cette mutualisation sera réalisée à ressources et effectifs constants pour les deux collectivités. Notre ambition est de toujours mieux servir nos concitoyens sans peser sur la dépense publique.

 

Lire le rapport d’activité 2018 de l’agence d’insertion