Menu

Coopération Yvelines-Kesrouan-Ftouh : Pierre Bédier reçoit une délégation libanaise à l’Hôtel du Département - Conseil départemental des YvelinesConseil départemental des Yvelines   logo_yvelines

Coopération Yvelines-Kesrouan-Ftouh : Pierre Bédier reçoit une délégation libanaise à l’Hôtel du Département

24 septembre 2019

Dans le cadre de la coopération internationale, M. Pierre BEDIER, Président du Conseil départemental des Yvelines, a reçu le 18 septembre une délégation du Liban (Fédération des municipalités du Kesrouan-Ftouh) qui se rendait en France pour les Troisièmes assises de la coopération décentralisée franco-libanaises (19-20 septembre Carcassonne).

Cette délégation était composée de MM. Juan HOBEICHE, Président de la Fédération des municipalités du Kesrouan-Ftouh, Charbel GHOSN, élu à la municipalité de Dlebta et Conseiller du Président de la Fédération, et Rachid OTAKI, Responsable du Bureau de développement local.

En présence du Directeur de la Mission Coopération internationale du Département, les partenaires libanais ont échangé sur les coopérations en cours, notamment les projets : « Développement des sentiers de randonnée » ; « Vie à l’ancienne », qui a permis de rénover des gites en pleine forêt (initiative financée en partie par l’UE) ; « Sécurité incendie », projet mis en œuvre en partenariat avec Pompiers sans frontières pour doter huit municipalités d’un plan de prévention et de lutte contre les incendies de forêt ; et « Valorisation des produits locaux », programme dont l’objectif est de donner une image de marque orientée sur l’authenticité, la nature et le bien-être à partir de deux produits emblématiques du terroir que sont la pomme et le miel (des pomiculteurs et apiculteurs yvelinois ont participé à différentes missions pour établir un premier diagnostic des deux secteurs et échanger avec les professionnels libanais de la Région).

Dans le cadre du suivi de ces projets, les partenaires ont évoqué les perspectives de court terme ainsi que de futures pistes de collaboration : élargissement de l’initiative « Sécurité incendie » à d’autres communes (en cours), distribution des produits du terroir, élaboration d’un plan stratégique de développement dans cette zone de haute montagne (diagnostic concernant notamment l’agriculture et l’écotourisme), besoins en transports publics, etc.