Menu

La Ville de Trappes soutient l’Association des ressortissants de Niéry (Sénégal) - Conseil départemental des YvelinesConseil départemental des Yvelines   logo_yvelines

La Ville de Trappes soutient l’Association des ressortissants de Niéry (Sénégal)

25 septembre 2018

La Ville de Trappes, le Comité de jumelage de Trappes-en-Yvelines et l’Association des ressortissants de Niéry ont signé une convention dans le cadre de l’appel à projet Coopération internationale proposé par la Ville.

La Ville de Trappes a souhaité à compter de 2012 soutenir un projet structurant pluriannuel de solidarité internationale porté par une association de son territoire, sur la base de 1€ par habitant. Dans le cadre de son appel à projets « codéveloppement », elle avait apporté un soutien financier de 30 000€ entre 2013 et 2015 à l’association Soleil du monde pour son projet de désenclavement de la zone Indjolo en République démocratique du Congo.

La réussite du projet, la rigueur dans sa mise en œuvre, et la volonté forte de contribuer à la lutte contre la pauvreté à travers le monde, ont poussé la Commune à lancer en 2017 un nouvel appel à projets.

C’est finalement le projet de construction et d’équipement d’une case de santé au Sénégal porté par l’Association des ressortissants de Niéry (ARN) qui a été retenu et dont le soutien a été voté en Conseil municipal au mois de juin. La cérémonie officielle de signature de la convention tripartite (2018-2020) entre la Commune, le Comité de jumelage de Trappes-en-Yvelines et l’ARN (tous trois membres d’YCID) a eu lieu le 18 septembre en présence d’une cinquantaine de personnes.

Selon les chiffres du dernier recensement publiés par l’INSEE, le nombre d’habitants étant passé de 29 380 en 2015 à 32 346 au 1er janvier 2018, la subvention globale attribuée à l’ARN atteint 32 000€ pour un budget global prévisionnel de l’ordre de 50 000€. L’Association ayant par ailleurs reçu d’YCID un avis favorable sous réserve de l’obtention de la subvention de la Ville de Trappes, la signature d’une convention de partenariat est donc prévue d’ici la fin de l’année pour un cofinancement à la mise en œuvre du projet. Le PAISD (programme d’appui aux initiatives de solidarités pour le développement) qui apporte notamment un soutien aux projets liés à la santé portés par la diaspora sénégalaise, a également émis un avis favorable sur les actions prévues. Un projet soutenu par de nombreux partenaires, au bénéfice des populations de Niéry et environs.