Menu

Sénégal : la pérennisation des collèges et lycées - Conseil départemental des YvelinesConseil départemental des Yvelines   logo_yvelines

Sénégal : la pérennisation des collèges et lycées

29 juin 2017

Le Comité académique d’agrément et de conseil de Matam s’est rendu du 16 au 19 juin au sein des 10 établissements cibles du projet « Les départements de Kanel et Matam pour la pérennisation des collèges et lycées ». Ces visites ont été l’occasion de juger de l’opportunité de la mise en place d’activités génératrices de revenus proposées par et pour les établissements scolaires, avec l’appui d’un consultant.

Le C.A.A.C. présidé par l’Inspection académique et composé d’un représentant de l’Inspection de l’éducation et de la formation, d’un principal d’établissement (ne faisant pas partie du projet) et de représentants du Conseil départemental de Matam, a réalisé un audit auprès des membres des Conseils de gestion (CGE) des établissements par famille d’acteurs. Cette mission a pour finalité non seulement de valider les projets proposés, mais également de déterminer le degré d’implication et les mesures prises par les membres des C.G.E. pour en assurer la réussite. Plusieurs types de projets seront mis en œuvre : le maraichage couplé à l’embouche bovine, la location de matériel de sonorisation, la mise en place d’un restaurant et d’un centre multiservices. Les bénéfices devraient permettre aux établissements scolaires de mieux prendre en charge leurs besoins d’entretien. Un chef d’établissement souligne que « la mise en place de l’A.G.R. a été l’occasion de réellement faire fonctionner notre C.G.E. et de développer la cohésion qui manquait dans la gouvernance de notre établissement ».

20170618_092528 (003)

Pendant la tournée

L’Inspection d’académie tient à saluer l’innovation du projet qui offre une belle opportunité au système éducatif régional de mieux impulser l’éducation au développement durable dans le cadre des Objectifs du Développement Durable ; il inaugure de manière concrète le dialogue politique entre la collectivité territoriale et l’institution académique autour d’une politique initiée localement en faveur des collèges et des lycées.

Ce projet, d’un montant global prévisionnel de 88 573€, est né à l’initiative des Départements de Kanel et Matam, dans le cadre de la coopération décentralisée avec le Département des Yvelines et associe la FADERMA (dont les associations membres ont permis de financer la construction d’infrastructures scolaires), Yvelines coopération internationale et développement et la Ville de Mantes-la-Jolie. Il a bénéficié du soutien financier du Fonds conjoint franco- sénégalais et devrait permettre d’insuffler des bonnes pratiques de gestion des établissements scolaires au-delà des 10 établissements pilotes.